Le 101

Le 101 rue de l’Université est un bâtiment assez fascinant, qui mérite qu’on lui consacre quelques lignes.

 

C’est le bâtiment fonctionnel de l’Assemblée Nationale, on l’appelle aussi Jacques Chaban-Delmas, du nom de celui qui fut premier ministre de Georges Pompidou, mais également député-maire et surtout président de l’Assemblée Nationale pendant 15 ans et 8 mois.

 

Il y a plusieurs entrées au 101, la première est évidemment au 101 rue de l’Université mais il y a une entrée au 32 de la rue Saint-Dominique. Arriver à franchir l’entrée principale du 101 certains jours relève d’une épreuve sportive. Les mardis et mercredis matins ont lieu les réunions des groupes parlementaires et une forêt de micros et de caméras attendent les politiques à leur sortie, afin de capter quelques bons mots et autres informations.  Toute la stratégie pour le député qui veut gagner en visibilité est de susciter l’attention des journalistes. Toute la stratégie pour le collaborateur qui ne tient pas à voir sa tête sur BFM consiste à réussir à passer en évitant les caméras.

 

Les visiteurs doivent passer les portiques de sécurité et s’enregistrer en déposant une pièce d’identité. Les collaborateurs, les députés et le personnel de l’Assemblée Nationale se contentent de badger la porte à double battant de l’entrée. Au rez-de-chaussée, on trouve les ascenseurs, le bureau des agents d’accueil, les escaliers de secours, la cafétéria, l’hôtel – l’Assemblée Nationale a des chambres en plus des bureaux -  le pressing.

 

Des étages 1 à 6 inclus, ce sont les bureaux des députés. A chaque étage, on trouve un bureau avec des agents ainsi que les casiers du courrier. Les agents y placent toute la correspondance destinée aux élus et les dits élus peuvent y mettre le courrier à partir dans un autre casier prévu à cet effet.

 

Au 7eme étage se trouve les cantines. En sortant de l’ascenseur, à votre droite, la cantine des collaborateurs parlementaires et du personnel de l’Assemblée Nationale, qui est un simple self-service mais dont la qualité de la nourriture est là et qui offre en prime une belle vue de Paris. A votre gauche, la cantine des députés, avec menu et service à table. Si les députés peuvent venir se restaurer dans la cantine des collaborateurs, ces derniers doivent être invités par les premiers pour aller dans la cantine des députés. Elles fonctionnent le midi et le soir afin de permettre à ceux qui restent tard de dîner sur place, pour un coût relativement modique.

 

Au 8eme étage se trouve le fameux bar offrant une vue panoramique de Paris ainsi qu’une autre salle de restaurant.

 

Mais le plus intéressant – à mon sens – n’est pas ce qui est en surface mais le sous-sol. Au -1 et au -2, on trouve des salles de commissions et de réunion, ce qui permet de ne pas saturer le Palais Bourbon – les réunions ayant toujours lieu plus ou moins en même temps – et diverses commodités. Tout comme le reste de l’immeuble, tout est neuf. Ne comptez pas sur le 101 pour découvrir des merveilles architecturales, c’est réellement un bâtiment fonctionnel.

Le petit secret de Polichinelle concernant le 101 est son tunnel. Au -3, il existe un couloir souterrain – accessible uniquement grâce à un badge – qui vous mène directement au Palais Bourbon. Au-delà du fait que cela évite d’affronter le froid quand on doit aller chercher quelque chose à la bibliothèque ou au bureau de Poste du Palais, cela permet aussi d’éviter la forêt de caméras qui obstruent parfois le trottoir du 101. Cela permet également d’arriver directement dans les studios d’enregistrement de La Chaîne Parlementaire ou LCP-AN car l’émission Ça Vous Regarde, Droit de Suite ou encore Questions d’Infos y a installé sa logistique.  Si vous êtes adepte de ces émissions, vous avez surement constaté qu’autour des invités, il y avait de jolis plans de l’Assemblée Nationale, de la Seine et de la Concorde, laissant penser que le plateau était en hauteur. En réalité, le plateau est en sous-sol et les caméras sont sur les toits.

 

Ce couloir permet aussi aux députés de rejoindre rapidement l’hémicycle lors des scrutins et ils sont prévenus quelques minutes avant l’ouverture par une sonnerie qui résonne dans tous les bâtiments.

 

Le 101 est donc la partie fonctionnelle pour les députés.  

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.